L’étude « Grandir En Foyer: quels enseignements tirer de l’expérience? (JAEL-GEF) » a pour but principal d’évaluer l’influence de l’éducation en institution sur le développement de l’enfant à long terme. Entre 2007 et 2012, 592 enfants et adolescents provenant de 64 établissements socio-éducatifs de Suisse ont été interrogés dans le cadre du projet « Recherche-pilote pour l’Evaluation et l’atteinte d’Objectifs dans le cadre de mesures de placement (MAZ.-REO) ». Les résultats ont révélé, chez les enfants en institution, une charge psychosociale significativement supérieure à la moyenne, davantage de psychopathologies, d’ expériences traumatisantes ainsi que de comportements délinquants.

Dix ans plus tard, ces mêmes participants, désormais jeunes adultes, seront interrogés concernant leur situation de vie actuelle. Le projet JAEL-GEF promet des résultats importants pouvant contribuer à l’amélioration de la pratique professionnelle. Cette étude permettra, d’une part, de décrire la période de transition des adolescents vers une vie autonome ainsi que, d’autre part, de comprendre comment ces jeunes ont vécu cette période de transition.

Les conclusions de l’étude JAEL-GEF seront traitées dans le cadre d’un programme d’apprentissage en ligne, ce qui permettra aux praticiens de mieux reconnaître et de mettre en avant les facteurs de risque et de protection, afin de permettre un développement positif des enfants et des jeunes en institution. Cet apprentissage en ligne sera évalué par l’équipe de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent de l’hôpital universitaire d’Ulm. L’ensemble du projet est financé par l’Office fédéral de la justice.